Pétition électronique Dinghof

Nous remercions l’association citoyenne amie Col’Schick qui a eu la bonne idée de lancer cette pétition avec nous :

tinyurl.com/petitiondinghof

Nous soutenons Col’Schick pour le sauvetage de la Villa Grüber  :

tinyurl.com/petitiongruber

 

Quelques commentaires issus de notre pétition électronique :

Cette mobilisation des habitants Schilikois est également soutenu par l’Association pour la Sauvegarde de la Maison Alsacienne. L’ASMA a rendez-vous avec le Maire Kutner début Octobre pour discuter de cette affaire.

Parce qu’il est temps d’arrêter de ravager un patrimoine alsacien qui se meurt à petit feu ! Oui, à la densification, mais d’une façon réfléchie et raisonnée, qui ne se fait pas au détriment de notre patrimoine architectural si précieux.

Oui à une préservation d’un existant qui a traversé de si longues années, un témoin de l’histoire… s’il pouvait parler !
Non à l’uniformisation de notre environnement et à la prolifération du béton à tout va !
De la verdure, des lieux vivants, riches de diversité, de la poésie … s’il vous plait !

Je signe parce que la densification est déjà très importante, avec des lotissements en construction un peu partout, sans conserver assez le patrimoine alsacien. De plus, le terrain devait être un verger ou espace vert: Schiltigheim se bétonne à vue d’œil sans tenir vraiment compte de l’avis des habitants.

Vous avez tout mon soutien pour sauvez cette maison à colombage alsacienne ! Elle a toute sa place à cet endroit. Il faut mettre en valeur ces témoins du passé rien que pour nos enfants. Pourquoi ne pas faire un musée, un endroit d’expositions sur l’Alsace .

Les constructions immobilieres se multiplient depuis plusieurs annees a Schiltigheim, sans consultation des riverains au detriment d’un devellopement harmonieux de la ville.
Le projet envisagé en est une parfaite illustration.

Je signe part ce que je soutiens pleinement la démarche de défense de notre patrimoine contre l’urbanisation sauvage.
Nous voulons respirer,nos enfants suffoquent .

la valeur d’un tel patrimoine est inestimable. Qui sait encore construire une maison qui tient plusieurs siècles?

Je signe pour la sauvegarde du patrimoine, une meilleur information aux habitants de Schiltigheim sur les projets et un vrai échange.

Je signe pour l’intérêt patrimonial de cette maison mais aussi scandalisé par la non-tenue des promesses de campagne qui devrait faire honte à la municipalité.

C est un quartier qui me tient a coeur qu il ne faut pas dénaturer

Allez, allez, du béton, encore du béton, toujours du béton… Un vestige à conserver de toute urgence qui ne supportera pas un déménagement. Après tout si je vous dis que je ne suis pas du tout Alsacienne et que je trouve ce projet débile qui dénature complètement cette belle Alsace, me croirez-vous ? Il est vrai que la région Alsace n’existe plus, nous sommes dans le grand est !!!!!!! Inadmissible, mais cette belle Alsace va perdre son âme, continuez, on sait que l’argent est le plus important, pas le patrimoine.

Je signe : c’est ecoeurant de massacrer cette mémoire d’un savoir faire et d’un art de vivre de nos anciens !

Cette ancienne maison à colombage est l’âme, le témoin, de l’ancien village d’Adelshoffen. Il se doit d’être respecté, restauré, mis en valeur. Attention aux pseudo-restaurations qui dénaturent les maisons anciennes comme c’est le cas de la Ferme Link !

Une ville qui oublie son passé n’a pas d’avenir.

Je signe parce que la maison du Dinghof correspond probablement à la dernière maison d’une cour colongère des environs de Strasbourg et parce qu’elle fait partie des quatre dernières maisons à loggia de pignon remontant au dernier quart du XVIIe siècle à Schiltigheim et correspond au dernier vestige architectural de l’ancien village d’Adelshoffen.

Je signe pétition pour tenter d’enrayer cette densification de population a outrance qui sévit actuellement à Schiltigheim au détriment de la qualité de vie de ses habitants. Schiltigheim devient une ville dortoir et un réservoir de logements pour Strasbourg. Elle perd son identité.

Il faut arrêter le massacre de notre ville. Des immeubles partout, sans aucun projet global, sans réflexion, ni sur le bien-être des habitants, ni sur la mobilité, encore moins sur la préservation de l’environnement (mais où est l’agenda 21 ?), aucune valeur ajoutée, ni de services supplémentaires pour les schilikois (même pas une médiathèque, même pas un centre d’art, rien) !

Les promesses verbales ne vont pas loin, du vent. Suis très déçue par J-M Kutner à peine s’il reconnaît les personnes qui se sont mobilisées pour son élection. Ne vaut guère mieux que nos dirigeants actuels. Préservons ce coin de verdure pour la création d’un verger expérimental et son partage par les citoyens

Il n’y a aucune justification économique au bétonnage de la parcelle. Le maire s’est fait élire sur un projet de verger communal. Qu’il respecte sa parole et les habitants !

Marre du Béton et de la gestion autoritaire de Monsieur Kutner, vite de l’air à Schilik !

J’ai vécu au plus près de ce quartier pendant 14 ans et je vois mal comment cette densification peut être bénéfique pour ceux qui sont déjà là et ceux qui y viendront.

Je ne sais pas si vous pouvez faire le poids mais je suis d’accord avec vous. Merci pour votre vigilance. C’est un quartier très sympathique où il est sympa d’aller flâner.

Il faut arrêter la construction a outrance sur schiltigheim et faire avancer les projets liés a la qualité de vie et au lien social comme la mediatheque. Preservons le patrimoine et tranformons les sites en espace de rencontre et de bien être ! Sans oublier de planter des arbres, ces poumons verts qui nous evitent l’´asphyxie urbaine.

je signe parce que nous manquons d’espaces verts et d’oxygène et que dans la rue Sainte-Hélène 30 logements sont vacants et viennent s’additionner aux chiffres accablants de logements vacants dans toute l’Eurométropole.

Non au massacre du Vieux Schilick !

Merci à tous pour votre soutien.
La demande de classement promise par la Ville en septembre 2014 vient d’être faite par une de nos membres.
La Ville veut aujourd’hui déconstruire complètement la maison alsacienne et détruire tous ses éléments attenants (cave, puits, grange, petit bâtiment à pan-de-bois).
Il faut encore se mobiliser pour que cette maison reste en place.
Enfin plus de 600 riverains ont signé notre pétition papier soit plus de 95% des personnes consultées.

Je signe parce que le projet DINGHOF ne permet en aucun cas aux riverains de se déplacer à pied, en vélo, en voiture, en fauteuil roulant, en sécurité vue l’étroitesse de la petite impasse.
je signe également pour que les projets vendus en période électorales soient maintenus et aboutisses comme ils ont été présentés.
Où est les respect des riverains?

Il est tellement important que Schilick retrouve son attractivité comme l’ont signalés de nombreux amoureux du patrimoine alsacien et de nombreux touristes lors de notre pétition électronique. Jean-Marie KUTNER nous prépare une cité dortoir pour demain, il est déjà responsable d’au moins 30% des permis accordés dans l’écoquartier d’Adelshoffen, il prolonge ainsi le travail de son prédécesseur alors qu’il ne rate pas une occasion de le critiquer au sujet de cette verrue dont ils partagent la paternité. Nous devons tous nous mobiliser pour ne pas nous réveiller demain avec des écoquartiers Adelshoffen aux quatre coins de Schilick. Le point de départ de se sursaut citoyen doit être la maison du Dinghof et ses éléments attenants, maison déjà rebaptisée Dietrich pour casser le symbole. La maison du Dinghof a traversé les siècles, elle en a vu d’autres et ce n’est pas un projet immobilier taillé pour quelques privilégiés au détriment de tout un quartier qui va conduire cette vieille dame au cimetière.

dinghof_1959_1

image_pdfimage_print