Un éléphant dans un …

Encore une riche idée cette démolition des 2 garages sans concertation avec les spécialistes du patrimoine et les archéologues.

Sous les dalles béton se cachaient 700 ans de notre histoire c’est à dire des informations nécessaires à la compréhension du site du Dinghof :

elephant_1

 

Avant le compactage du sol, des fragments de céramique culinaire étaient visibles en surface au pied du mur gouttereau nord de la maison du Dinghof :

poteries_dinghof

Des tessons ont été trouvés à l’aplomb de la fenêtre de la cuisine après le passage de la machine qui a détruit des garages et annexes datant du XXe siècle. Il s’agit de céramique culinaire, présentant majoritairement une glaçure intérieure jaune, parfois verte, que Jean-Jacques SCHWEIN date de l’époque de l’occupation de la maison (fin XVIIe-XVIIIe siècle). Quelques tessons de céramique grise indiquent une présence plus ancienne, dont les éléments se trouvent certainement enfouis.
Extrait de l’article «Le Dinghof d’Adelshoffen à Schiltigheim : un site menacé !» de Malou SCHNEIDER et Brigitte PARENT.
Lettre d’Information de la SCMHA (Société pour la Conservation des Monuments Historiques d’Alsace) n° 48 – octobre 2016.

Et puis rien de tel qu’un bon compactage pour effacer les traces de notre passé, ni vu ni connu :

elephant_2

Beau travail de mémoire Jean-Marie KUTNER.

image_pdfimage_print